Ennetières en Weppes

La Verdoyante

Vous êtes ici : Accueil > La Mairie > Station d'épuration intercommunale

La station d'épuration

Station d'épuration intercommunale

Présentation de la station d'épuration...

Vue du panneau de LMCU

Présentation du projet

La station récupérera et traitera les eaux usées de 5 communes : Ennetières en Weppes, Beaucamps-Ligny, Englos, Erquinghem le Sec et Escobecques.

Le comité de pilotage est le suivant :

Maître d'ouvrage - Communauté Urbaine De Lille

Maîtrise d'oeuvre Cabinet SAFEGE

Entreprises de travaux : Ternois Epuration et Norpac

Elle est financée par la Communauté Urbaine De Lille et l'Agence de l'eau Artois Picardie

Présentation de l'ouvrage

Le traitement des eaux usées sera de type boues activées en aération prolongée pour traiter à la fois l'azote, le carbone et le phosphore (conformément aux législations européennes en vigueur).

Les capacités de traitement de la station seront de :

- 5 000 équivalent habitant :

- soit 540 m3 d'eau usée traités par jour en temps sec (22,5 m3/h)

- soit 1040 m3 d'eau usées traitées par jour en temps de pluie (75 m3/h)

Les eaux épurées auront pour exutoire le courant des Breux.

Particularités de la station

Une construction selon la démarche HQE (Haute Qualité Environnementale)

Lors de la construction de la station, le chantier respectera les indications HQE. Elles sont régies par une Charte chantier vert. Les objectifs sont les suivants :

- limiter les risques et les nuisances du chantier causés aux riverains

- limiter les risques sur la santé des ouvriers

- limiter les pollutions de proximité lors du chantier

- limiter les quantités de déchets mis en décharge par un tri sélectif

L'infrastructure de la station sera construite en respectant les indications HQE :

- les bâtiments assureront un confort acoustique et thermique,

- les équipements extérieurs seront capotés pour limiter les nuisances sonores et olfactives

- un système de désodorisation de l'air au niveau des ouvrages susceptibles d'engendrer des odeurs nauséabondes

Traitement des boues par des rhyzophytes (rosea

Le fonctionnement de la technique par lits rhyzophytes

Les boues liquides seront déshydratées grâce à des lits de séchage plantés de roseaux. L'éxedent d'eau amenée avec les boues ruisselle le long des tiges des roseaux et s'infiltre dans le sol jusqu'à une canalisation. Celle-ci récupère l'eau et la ramène en tête de station pour assurer son traitement.

La présence des roseaux évite la dégradation des boues et les protège des intempéries (notamment le gel).

Les différents lits de roseaux seront alimentés en alternance de façon à laisser un temps de repos nécessaire à chaque lit.

Les avantages de cette technique

Elle permet de :

- stocker les boues sur place pendant plusieurs années avant valorisation.

- générer moins de travaux d'entretien et moins de consommation d'énergie lors de l'exploitation de la station.

- bien intégrer l'ouvrage dans son environnement grâce à la présence de roseaux qui participent à l'intégration paysagère de la station.

Planning de réalisation de la station

la grue devant la base vie

Le planning sera mis à jour régulièrement...

Août 2008 = attribution du marché de travaux au groupement TERNOIS Épuration/ NORPAC pour 2 795 000 (hors taxes).

15/09/2008 au 17/11/2008 : phase préparatoire du chantier

17/11/2008 : lancement des travaux pour un délai de 16 mois (12 mois de construction et 4 mois de mise en régime et observation)

Inauguration de la Station d'épuration

Les élus coupent le ruban

C'est par un beau soleil que la station d'épuration d'Ennetières a été inaugurée ce samedi 24 septembre.

De nombreux officiels étaient présents : Michel COUROUBLE, le maire d'Ennetières, Damien CASTELAIN et René VANDIERENDONCK, 1ers vice-président à LMCU, Olivier THIBAULT, directeur de l'Agence de l'eau, Roger VICOT, conseiller général, MM Henri LETURGIE et Eric PAURON maire respectivement d'Englos et d'Erquinghem le Sec et des élus d'Escobecques et Beaucamps-Ligny.

C'est en coeur que les élus ont coupé le ruban tricolore, symbole de cette inauguration. Ce sont ensuite Michel COUROUBLE et Damien CASTELAIN qui ont discouru devant une assemblée bien remplie.

Une subvention pour tous

M. CASTELAIN a annoncé la prise en compte d'une subvention pour les habitants qui se raccordent au réseau de 1000 Euro mais aussi, une nouveauté, une subvention de 40% de l'investissement non collectif plafonné à 8000 Euro. Une bonne nouvelle pour les 20% des maisons qui n'ont pu se raccorder à cette station.

C'est évidemment par le verre de l'amitié que c'est terminé cette manifestation.

La Station d'épuration en quelques mots et en quelques chiffres :

Dernière station du programme des Weppes, station Haute Qualité Environnementale.

Coût global : 2,5 millions d'Euro pour la STEP + 10 millions d'Euro pour la pose du réseau collecteur le tout financé à 52% par l'agence de l eau.

Traitement de l'équivalent de 5000 logements pour les communes d'Ennetières, d'Erquinghem le Sec, d'Escobecques, de Beaucamps Ligny, et d'Englos.

Les photos de la Cérémonie:

Vue sur un coussin avec 4 paires de ciseauxVue sur les personnalités.Vue du groupe marchant vers la station.Vue du groupeVue du dessusVue du bassinVue du maire, vue de l'arrièreVue du pupitre

Publié le 26/09/2011

Step:visite des écoliers et inauguration

Vue d'extérieur

Le 21 juin dernier, dans le cadre de leur projet d'école, le développement durable, les écoliers se sont rendus sur le site de la Station d'Epuration rue de la Cazerie. Cette rencontre a été mise en place par M. LECOMTE, directeur, M. BEUREL parent d'élève de l'école ainsi que salarié de l'entreprise NORPAC constructeur de cette station et Lille Métropole Communauté Urbaine, propriétaire de la station.

La visite a été très instructive, les enfants ont d'ailleurs travaillé sur un questionnaire.

Cette station d'épuration, mise en service en début d'année 2011 sera inaugurée le samedi 24 septembre à 11h. Tous les Ennetièrois y sont invités.... Qu'on se le dise !

La galerie de photos explicatives:

un groupe d'enfants encadrés par des adultes sur le trottoila fin du groupe marche sur le tottoirVue sur le groupe d'élèves deboutVue d'un panneauLes élèves en groupe écoutent avec attentionLes enfants sur la passerelles du bassin d'aérationVue des 2 bassinsAssis les enfants travaillentVue du bâtimentVue des bassinsVus du bassinVus sur le regardVus du bassinVue du litVue sur un bassin de roseauxVue du litVue d'un épandage de boues

Publié le 25/08/2011

Galerie de photo de la Station d'épuration

La station est désormais en fonctionnement. Vous trouverez ci-dessous quelques photos qui vous montrent que cette station H.Q.E. est bien intégrée dans le site. Le bruit engendré par son fonctionnement est faible de même que les nuisances olfactives. Les photos de janvier 2011 :

Vue sur des bacsVue du bassinPremier bassin où arrive les eaux uséesVue sur la STEPVue du bassinAutre vue de la STEPVue de la station

Publié le 08/07/2011

Point sur les travaux Avril à Août 2009

Vue du chantier avec une grue au milieu

Création de nouveaux réseaux de collecte :

Vue sur des travaux

Diamètre 400 mm fonte à 6 m de profondeur en provenance d'Ennetières en Weppes

Diamètre 800 mm fonte à 6,50 m de profondeur en provenance d'Escobecques

Construction du réseau en provenance d'Ennetières en Weppes

Installation du déversoir d'orage en entrée de station d'épuration.

Le rejet d'eaux pluviales au réseau d'assainissement engendre une augmentation importante de la quantité d'effluents à traiter. Pour assurer un fonctionnement correct de la station et la protéger des à coup hydrauliques, un bassin tampon de 500 m3 a été construit. Cet équipement stocke les eaux pluviales pour éviter d'envoyer trop d'eau claires à la station. Une fois le bassin rempli, le surplus d'eau arrivant à la station est rejeté au milieu naturel, l'eau étant peu polluée (effluent fortement dilué par les eaux de pluie).

Vue sur un ouvrage d'artVue sur un énorme tube de bétonVue de plus prèsUne grue pose le gros réservoir

.

.

.

Bassin biologique :

La construction des voiles du bassin (le gros oeuvre) sera terminé en septembre.

Vue sur la réalisation du bassin en béton

Lits rhyzophytes :

Ils permettent un égouttage et un stockage des boues issues du traitement des eaux usées.

Le terrassement des lits est terminé ainsi que la pose de la géomembrane. Cette dernière consiste en une couche imperméable posée au fond des lits. Elle assure l'étanchéité entre les lits rhyzophytes qui recueilleront les boues de la station d'épuration et le terrain naturel. Ainsi aucun lixiviat (eau contenue dans les boues) ne pourra s'infiltrer dans le terrain naturel. Ces lixiviats seront collectés par des drains et renvoyés en entrée de la station d'épuration pour traitement. Les drains et massifs de gravier et sable seront mis en oeuvre à l'automne.

Vue sur une grande crevasseVue d'un trou protégé par une membrane

.

.

.

.

.

.

Bâtiment technique et d'exploitation

Le bâtiment se sépare en 2 parties aux rôles différents. La partie exploitation comprend : les sanitaires, vestiaires, le laboratoire et le bureau de supervision. La partie technique regroupe le réseau d'eau industrielle, l'atelier, le local électrique, les surpresseurs d'air.

Vue de l'autre cotéVue sur un coté du bâtiment

.

Le gros oeuvre du bâtiment est en cours de finition. Le bardage bois est terminé.

Planning :

Mise en eau de la station d'épuration : Janvier 2010

Phase d'essai, de mise en régime et d'observation : de janvier à avril 2010

Début de l'exploitation de la station : mai 2010

Publié le 15/09/2009

Avancement de la construction de Déc. 08 à Mars 09

Vue de la grue, le bassin

La future station d'épuration d'Ennetières en Weppes se compose de différents ouvrages pour assurer le traitement des eaux usées, notamment : un bassin biologique, un clarificateur, des lits de séchage de boue. Un bassin de stockage des eaux pluviales se situe également sur le site.

Nous vous présentons ci-après l'avancement des travaux.

Poste de relèvement

Le génie civil * de l'ouvrage est en cours d'exécution.

Fonction de l'ouvrage :

Placé en début de traitement de l'eau, il relève les eaux usées de plusieurs mètres grâce à un système de pompes. Cette étape permet l'écoulement gravitaire des effluents durant toutes les phases ultérieures de traitement.

Bassin de stockage des eaux pluviales (ou bassin d'orage)

Le génie civil * du bassin est aujourd'hui terminé.

Fonction de l'ouvrage :

Une grue pellete dans la terre

Le bassin collecte et stocke le surplus d'eau arrivant dans le réseau par temps de pluie lorsque le débit de pointe de la station est dépassé. Après l'épisode pluvieux, les eaux sont remises dans le réseau puis traitées par la station d'épuration.

Chiffres clés :

Diamètre : 14,50 m

Hauteur : 3,40 m (l'ouvrage est en partie enterré)

Volume de stockage : 500 m3

Volume de béton coulé : 100 m3

Bassin biologique

Le génie civil * de l'ouvrage est en cours d'exécution. Le béton du radier (fond du bassin) est coulé.

Fonction de l'ouvrage :

Il assure l'élimination des pollutions dissoutes grâce à l'action des bactéries naturellement présentes dans les effluents. Des cycles d'aération et de brassage permettent d'abattre la pollution

Clarificateur

Le génie civil * du clarificateur est terminé.

Fonction de l'ouvrage :

Le clarificateur a une fonction de séparation de l'eau épurée et des boues. Les boues plus lourdes décantent au fond du bassin et sont renvoyées dans le bassin biologique. Les eaux épurées sont ensuite rejetées au courant des Breux.

Vue du dessus

Chiffres clés :

Diamètre : 14,50 m

Hauteur : 3,30 m (l'ouvrage est en partie enterré)

Volume de béton coulé : 110 m3

* Par génie civil, on entend la réalisation des différentes parois en béton de l'ouvrage.

Planning de réalisation de la station pour 2009

Le chantier est vu de l'extérieur

1er trimestre : début de la construction du génie civil sur les principaux ouvrages en béton.

2ème trimestre : réalisation des lits plantés de roseaux pour assurer le traitement des boues et pose des canalisations d'amenées des effluents jusqu'en entrée de la station dépuration.

3ème trimestre : fin du génie civil des ouvrages

2ème semestre: installation des équipements dans les ouvrages (pompes, agitateurs), réalisation de la Voirie et des Réseaux Divers (VRD)

Terre au premier plan, la grue est au fond

Nota:

Les photographies ci jointes sont propriétés de la CUDL

Publié le 09/04/2009

Tous les articles

 

 

Copyright 2006 - 2017 - Tous droits réservés - Informations Légales.

Agrandir l'image