La vidéoprotection, une nouvelle fois efficace

Dimanche soir une maison dans le secteur des Broux a été visitée. La police est venue aujourd’hui en mairie pour visionner les images des caméras et là, bingo….

Sur les images, la police voit les 3 malfaiteurs ainsi que leur véhicule sur les lieux. Au poste, les individus peuvent être confondus avec ces données et ils seront vraisemblablement inculpés rapidement.

C’est la 34ème fois que les images sont utilisées depuis leurs installations, l’été 2019.

Elles ont été utiles de nombreuses fois pour des dépôts sauvages, pour identifier un voleur à l’école et à la sablière en novembre 2019, identifier des voleurs de voitures en mai de cette année et des casseurs de voitures en scooter lors de la journée des Fééries, il y a quelques jours.

Lors du conseil municipal où la décision d’installer des caméras avait été prise, il n’y a eu quasiment pas de débat car tous étaient convaincus de son utilité. Ils avaient raison.

Les caméras ne résolvent malheureusement pas tout mais elles ont une utilité certaine.

Depuis le conseil municipal du 28 septembre, M. le Maire peut dresser une contravention de 2000 € à ceux qui utilisent les décharges sauvages ou déposent des ordures et des encombrants sur les lieux publics ou privés, cela complète la vidéoprotection.